L’ÉVA EN HAÏTI

Le 27 décembre 2017 à 5 h 30 du matin, dans le -43°C du Québec nordique, 24 Québécois au grand cœur se sont embarqués dans une aventure qui a dépassé toutes leurs attentes. 24 Québécois qui sacrifiaient leurs vacances de Noël, qui partaient pour un pays qui a tellement moins, mais aussi tellement à offrir et qui ont trainé 48 gros bagages sur des chariots d’aéroport pour aller être des petites lumières en Haïti. Ils ont débarqué dans un Port-au-Prince effervescent pour se rendre d’abord à Anatoth, une petite communauté qui s’est formée après le tremblement de terre de 2010. Ils y ont passés cinq jours, puis se sont rendus à Carriès, un village près de la côte, où a grandi Mission de la Grâce, une organisation qui y a implanté un orphelinat, une église, une école, une maison de personnes âgées et bien plus afin de soutenir sa population tant éprouvée. Aux deux endroits, les Haïtiens ont accueilli le groupe avec des bras grand ouverts, leur prêtant lits, filets (pour repousser les petites et les grosses bibittes), nourriture, eau et amour. Chaque participant s’y est donné corps et âme. De l’organisation de camps d’enfants au creusage au pic et à la pelle, aux menus travaux de construction en passant par la distribution de trousses de secours à des familles environnantes, par une célébration du Jour de l’An combinant rigodons et soupe Joumou et par la distribution de cadeaux aux enfants, tout le monde y a mis du sien. L’expérience, quoique bien différente de notre confort québécois, fut sans pareille et la présence de Dieu était palpable. Malgré les petits bobos, l’humidité, le chant des coqs à toutes les heures de la nuit et les adieux si déchirants, tous sont revenus dans la froidure de janvier avec un cœur rempli à ras bord de souvenirs et de reconnaissance. Le visage des dizaines de « ti moun » et de « gran moun », tous plus attachants les uns que les autres, resteront gravés pour bien longtemps dans le cœur de chaque participant. Avec des amitiés qui se sont tissées si serrées et des clins d’œil de Dieu qui les ont tous ébranlés, c’est un voyage qu’ils ne sont pas près d’oublier. D’ailleurs, l’ÉVA compte bien recréer l’expérience en organisant des voyages missionnaires sur une base bisannuelle afin de continuer de faire briller le cœur de Dieu aux quatre coins du monde. Un gros merci à tous ceux qui ont participé, d’une façon ou d’une autre, à la réalisation de ce projet inouï!

 

 

MISSIONNAIRES QUE NOUS SOUTENONS

 

image
Québec, Canada – Jacques & Marie-France Robitaille

Missionnaires depuis plusieurs années, Jacques et Marie-France aspirent depuis toujours à prendre part au réveil spirituel du Québec. Leur plus grand désir est de voir les Québécois découvrir l’amour de Dieu afin que leur vie en soit transformée à tout jamais! En 2015, leur cœur missionnaire et pastoral les a conduits en Gaspésie, convaincus qu’ils y seront des témoins de la gloire de Dieu. Par sa grâce, ils désirent y voir un grand mouvement d’évangélisation de puissance et de formation de disciples qui portera du fruit jusqu’aux extrémités de la terre. Avec leurs quatre enfants, qui les accompagnent dans cette folle aventure, ils vivent une vie centrée sur le Royaume de Dieu.

 

 

 

25 rue Monseigneur-Ross
Gaspé, QC  G4X 1L7
(418) 361-3446

[email protected]

 

Michel & Louise2 - Copy

Port-au-Prince, Haïti – Michel & Louise Charbonneau

Après avoir été missionnaires en Côte d’Ivoire, Louise et Michel ont ressenti l’appel de Dieu pour aller servir en Haïti, où ils oeuvrent depuis maintenant plus de 20 ans. Ils ont entrepris un ministère auprès des jeunes et des enfants, ministère qui rejoint près de 2000 enfants. Ils dirigent une Église, une école, un programme de nutrition, une infirmerie et le programme de parrainage d’enfants d’ERDO (environ 750 enfants). Ils sont aussi très actifs dans l’évangélisation de rues et dans les écoles.

 

 

 

 

[email protected]

http://www.haitiministries.com

 

FullSizeRenderParis, France – Peter & Patricia Dewit

Peter et Patricia ont œuvré dans l’implantation d’Églises au Québec pendant 10 ans et en Thaïlande pendant 22 ans. Aujourd’hui, Dieu les a conduits à être missionnaires à Paris. Ils travaillent à implanter des Églises urbaines. Ils s’impliquent également dans la formation en leadership et en mentorat dans le contexte de la communauté et au sein de l’Église locale. De plus, ils coordonnent des équipes de missions à court terme et des stages en France et en Thaïlande.

 

 

 

 

[email protected]

https://peterdewit.wordpress.com/

 

Afrique du sud – Pierre & Marielle Paradis

Après avoir été pasteurs à l’Église Évangélique Nouvelle Vie de Boucherville pendant 17 ans, Pierre et Marielle ont reçu un appel pour la mission. Ils ont œuvré pendant sept années en République Démocratique du Congo dans la formation de leaders nationaux et au niveau du programme de parrainage d’enfants et ensuite, pendant sept autres années au centre Missions, Exposition, et Transformation (MET) à Pretoria, en Afrique du Sud afin d’équiper et former des missionnaires africains. Pierre et Marielle sont maintenant impliqués en Afrique de l’Ouest (Sénégal) pour aider les Assemblées de Dieu à avoir leurs propres structures missionnaires et entrer dans une participation plus grande à l’évangélisation mondiale.

 

 

[email protected]

https://paoc.org/fr/faireundon/pierremarielleparadis

 

 

Anatoth, Haïti – Richard & Agathe Ouellette

Richard et Agathe sont mariés depuis plus de 50 ans. Ils ont œuvré au Québec autant dans l’église locale que dans la communauté évangélique en général. Ils ont été missionnaires dans divers pays d’Afrique (Tchad, République Centrafricaine, Guinée Conakry, Bénin), en France et en Haïti. Au Tchad, ils ont mis sur pied un collège secondaire privé qui a contribué à la formation de leaders nationaux.

À partir de 1990, Richard et Agathe se sont consacrés à la relation d’aide biblique et à la formation de pasteurs et de leaders d’églises. Il oeuvrent en Haïti depuis 1997 et en 2000, ils ont créé avec d’autres partenaires le Réseau Compassion International.

Après le tremblement de terre de janvier 2010, Dieu les a dirigés à démarrer le projet Anatoth, une communauté où huit familles sinistrées ont été réunies en poursuite de leur autonomie financière et spirituelle. De là est né le Collège Chrétien d’Anatoth offrant toute la scolarité du primaire aux enfants de la communauté et à près de 300 enfants du village de Trianon. La Communauté et le Collège sont soutenus par des donateurs, dont un système de parrainage scolaire.

[email protected]

www.anatoth.org/

 

Asie du Sud-Est – Amina*

Après avoir accepté le Seigneur au sein de l’ÉVA, Amina* a rapidement ressenti que Dieu l’appelait vers les nations. C’est en 2012 qu’elle a fait son premier voyage missionnaire en Asie. Grâce à son diplôme universitaire, elle a pu y démarrer une entreprise en 2019. Cette entreprise vise trois objectifs missionnaires précis :

    1. Prévenir le trafic humain – qui est courant dans le pays – en employant dans l’établissement uniquement des jeunes à risque;
    2. Favoriser l’économie locale en utilisant principalement des produits locaux comme matières premières;
    3. Partager l’Évangile en faisant du lieu de travail un endroit où les gens reçoivent support, prière et enseignement de la parole de Dieu.

* Pseudonyme

 

 

 

NOUS SOMMES ÉGALEMENT PARTENAIRES FINANCIERS DES ORGANISMES SUIVANTS